Elaborer son vin chez soi : cuve de vinification

Après le distributeur de vin et le créateur de cocktails, utilisables chez soi -voir mes notes sur le sujet ici et ici– voici maintenant le WinePod, une cuve thermorégulée de 75l qui permet à l’amateur d’élaborer lui-même son vin… La proposition de la société américaine Provina est plutôt intelligente et bien trouvée : proposer un kit clé en main qui permette à l’acquéreur du WinePod d’élaborer son vin en toute autonomie, en mettant à sa disposition non seulement l’équipement -cuve à vin, pressoir etc., dont la technologie sophistiquée suffit à rassurer l’amateur dans sa capacité à devenir oenologue d’une ou…

Vin et Internet : cours de dégustation virtuels

Je faisais récemment allusion dans une de mes notes à la très particulière boutique Berry Brothers & Rudd à Londres, marchand de vin depuis 1698 -la boutique vaut vraiment le coup d’oeil, elle n’a quasiment pas changé depuis cette époque. Depuis cet été, l’internaute se voit proposer, sur le site de la boutique, des cours virtuels de dégustation sous forme de vidéos téléchargeables. Les cours sont présentés par Rebecca Lamont, responsable de l’école de dégustation de BBR et ont pour ambition d’expliquer de manière simple à l’internaute éclairé ou averti comment déguster et apprécier un vin sous l’angle des cépages,…

Votre barman virtuel à domicile

Je vous présentais il y a quelques semaines (voir ma note ici) le concept original développé par Enomatic : ces machines qui distribuent du vin au verre, mises en place dans un certain nombre de lieux de dégustation « branchés » de la planète, de Londres à Tokyo en passant par les Etats-Unis, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Dans le même style, voici l’appareil qui crée pour vous les cocktails de votre choix. Le « Virtual Bartender » MyFountain vous propose, moyennant un prix d’achat fixé à 2500 US$, de goûter aux cocktails pré-enregistrés dans la machine, ou bien d’y programmer vous-mêmes vos recettes préférées…

Marketing du vin : BuyersVine Beta Wine Search

Dans le cadre de mon dossier Vin 2.0, voici un nouvel éclairage avec le moteur de recherche américain BuyersVine (en Beta) développé par l’éditeur Synapse Wine. Ce site offre un service d’intermédiation et d’agrégation entre acheteurs et domaines vinicoles en proposant un menu de recherche intuitif et plutôt ludique. L’internaute effectue un simple « drag-and-drop » des critères de sélection décrivant ses préférences et le site renvoie de façon dynamique vers les bouteilles les plus proches de ses desiderata, référencées dans la base de données. Les catégories proposées sont aussi variées que la couleur, le type, le goût, le prix, l’accord mets/vins,…

Réseau social et marketing du vin

Pour nourrir mon dossier vin 2.0, voici un éclairage sur deux initiatives américaines à la pointe de l’usage des nouvelles technologies et privilégiant des approches fédératrices : – Communauté et vin 2.0 : The Capozzi Winery Installé dans la Russian River en Californie, Josh Hermsmeyer est le propriétaire d’un domaine familial : The Capozzi Winery. Depuis 2005, c’est également un agitateur aguerri via son blog Pinotblogger, où Josh traite de sujets variés sur le vin et son commerce. Dans l’objectif de poursuivre et approfondir l’échange, Josh vient d’investir les terres de Second Life en créant son vignoble virtuel : la…

Baromètre des meilleurs sites Internet de vente de vin

Ce matin, à l’occasion de Vinexpo, et après un suspens insoutenable, le voile a été levé sur le palmarès international des meilleurs sites Internet de vente de vin.

Vin 2.0 : du neuf dans le marketing du vin

De nombreuses et vibrantes initiatives, d’abord américaines mais aussi françaises, visent à proposer une nouvelle façon de partager et d’échanger sur le vin.

Du vin par SMS

Pour résoudre nos problèmes de mémorisation des étiquettes et satisfaire notre besoin irrépressible d’instantanéité (avoir accès ici et maintenant à l’information – lire le rapport Infolust éloquent à ce sujet), des services innovants se développent sur les technologies mobiles.

wine.com : vin et e-commerce aux Etats-Unis

Pour la troisième année consécutive, le site wine.com est classé premier cybermarchand de vin sur le marché américain (source Internet Retailer Magazine)

Vin et e-commerce : quelle place pour le low-cost ?

Ces dernières semaines, nous avons vu fleurir sur les bus et dans le métro parisien une campagne d’affichage aux couleurs d’un nouveau cybermarchand français : Vin Malin. La jeune société se jette donc, comme sa consoeur Easywine4U (lancée en février), sur le modèle économique « vin petits prix sur Internet ». Comme l’explique bien l’article paru dans le JDN, les deux sites Easywine4U (approche producteur-distributeur => vente sans intermédiaires) et Vin Malin (approche volume/coût de structure) visent donc à remettre en question l’idée que seul un positionnement moyen et haut de gamme est économiquement viable dans le secteur (1855, Chateauonline, iDealWine, Lavinia,…