La semaine du Fooding : créativité, humour, plaisir et gastronomie

C’est aujourd’hui que débute la 8e semaine du Fooding : une série d’événements tous plus innovants les uns que les autres pour créer de l’émotion autour de la gastronomie. Fooding, ou la contraction de [Food] et [Feeling]… Le Fooding, c’est ce mouvement inventé par Alexandre Cammas et Emmanuel Rubin qui, pour reprendre le chapô de l’article qui lui est consacré dans Le Figaro et Vous du week-end dernier (à lire absolument, c’est en ligne ici), « a apporté de l’humour [et] du glamour en cuisine ». Tout au long de l’année, le bureau du Fooding organise des événements avec pour objectif de…

Des douceurs et du vin : les Wine Cellar Sorbets, un concept précurseur ?

Une idée qui n’est pas nouvelle mais qui à mon avis devrait faire des petits : connaissez-vous le sorbet au vin ? Lancé en 2006 aux Etats-Unis, à NYC plus précisément, le concept de Wine Cellar Sorbets associe deux gourmandises pour en faire un produit original : des sorbets au vin. Une idée simple, non ? C’est un « Sorbet Sommelier » qui sélectionne les vins entrant dans la composition de ces desserts particuliers -qui peuvent aussi se déguster en lieu et place du « trou normand » au cours d’un repas. Six « cuvées » sont disponibles : champagne , riesling, pinot noir, rosé, cabernet…

Accords mets-vins dans les grands restaurants

Une approche que je trouve particulièrement intéressante (et que j’apprécie vraiment) dans certains grands restaurants : lorsque le sommelier propose un menu dégustation de vins en parallèle du menu dégustation des plats. Des vins servis au verre, spécifiquement sélectionnés par le sommelier pour se marier idéalement avec chacun des mets créés par le Chef : cela permet de profiter pleinement du repas, et évite de devoir commander une bouteille unique pour l’ensemble du dîner -surtout quand on est deux. La formule est proposée dans quelques très grands restaurants autour du monde -parmi ceux-ci, je vous conseille très vivement Tetsuya’s à…

Carte des vins matricielle

De passage à Amsterdam ce week-end, j’ai repéré une idée intéressante à la Brasserie Harkema (ancienne manufacture de tabac) : un tableau matriciel à la fin de la carte des vins avec un principe de notation qui indique comment chaque vin proposé s’accorde avec les mets du menu (3 = très bien, 2 = bien, 1 = OK, 0 = pas indiqué). Une bonne idée pour simplifier le choix du client ou lui permettre de vérifier que son premier choix colle bien avec le plat choisi. A condition bien sûr d’avoir une liste de vins resserrée… A noter aussi, une…