L'art et le vin : inviter le visiteur à découvrir des oeuvres, et bientôt l'inviter à créer ?

Si vous aimez le vin et l’art, deux suggestions de balades dans des domaines qui concilient les deux. En Champagne tout d’abord, signalons l’initiative assez remarquable de Paul-François Vranken qui sollicite depuis trois ans déjà des artistes contemporains et met en scène leurs sculptures dans les caves de la Maison Pommery (à Reims). Cette année, c’est Daniel Buren qui officie dans le rôle de commissaire d’exposition, et offre aux visiteurs le plaisir de découvrir des oeuvres dans un environnement tout à fait inhabituel : les grandioses caves du domaine, creusées dans la craie – un support plus original que la…

Mickey wine & the Pink Panther

Dans le sillage du film Ratatouille (l’histoire d’un rat qui veut devenir un chef français), Disney annonce le lancement d’un vin éponyme de cépage chardonnay issu de raisins de Bourgogne. La première bouteille de vin griffée Disneyland Resort Paris est, quant à elle, lancée pour les célébrations des 15 ans du parc d’attractions. Cette annonce survient peu après le lancement, lors de la London International Wine Fair 2007, du Bordeaux rosé The Pink Panther par le Château de L’Orangerie, en licence avec la Metro-Goldwyn-Mayer, sur le marché anglais tandis que le Chat de Philippe Geluck se trouve incarné dans les…

Wine That Loves: wines for dummies?

Aperçue également dans le numéro de Mai d’étapes (lire mon billet ici), la gamme de vins « Wine That Loves« . Lancée par la société new-yorkaise The Amazing Food Wine Company, la marque entend secouer les codes graphiques et visuels des étiquettes et les habitudes du consommateur américain. Pas de nom de domaine ni de cépage, mais uniquement des pictogrammes représentant l’aliment à associer avec la bouteille en question. En un clin d’oeil, il devient facile de marier vins et plats: « Wine That Loves Pasta with Tomato Sauce », « Wine That Loves Roasted Chicken ». L’initiative paraît séduisante mais je trouve l’approche critiquable à…

Gundlach Bundschu et consors

De l’avantage ou l’inconvénient de la filiation pour une cinquième et sixième génération de vignerons. La famille Bundschu dispose d’un capital, un héritage : l’histoire d’une maison fondée à San Francisco en 1894. Avec un mythe fondateur : le tremblement de terre de 1906 puis la prohibition passsant par là pour une resurrection en 1973 avec un vignoble emblématique, le Rhinefarm Vineyard, dans la Sonoma Valley. La famille reçoit donc en patrimoine un nom : Gundlach Bundschu qu’elle choisit  naturellement de préserver et d’exploiter en nom de marque. Pas facile facile pour la mémorisation ou même la prononciation. Certes, nous…

Des verres et des étiquettes renversantes

Voici une idée novatrice en matière de verrerie : la superbe collection Inside Out, des verres à vin renversés, en mode négatif, conçus par la talentueuse designer néerlandaise ALISSIAmt. Une très belle idée. L’objet révèle son contenu : tous les verres ont la même forme externe, mais, une fois remplis, laissent apparaître l’identité intérieure du récipient. Cette gamme est complétée par des flutes à Champagne (à retrouver à l’achat chez Charles & Marie). Reste donc maintenant à les éprouver en dégustation ! Au rayon des idées renversantes, le lancement de la marque Kono Barú, étiquette à l’envers, par la division…

La créativité dans le pack

Excellent dossier sur le Packaging dans le numéro de Mai 2007 d’étapes, le mensuel du graphisme et de la création édité par le groupe Pyramyd. Le magazine – dont on peut souligner avec constance la qualité du contenu éditorial depuis de nombreuses années – propose dans ce numéro une photographie du pack français et européen. Il livre une analyse juste et bien illustrée des nouvelles tendances, avec un éclairage particulier sur les innovations pack en grande distri (voir notamment Gü et Frü) et les scènes anglaises ou japonaises. Bref, à lire absolument. On notera avec intérêt certaines initiatives dans le…

Kalashnikov Vodka & The Kremlinaires

Du nouveau dans le segment très dynamique des vodkas ? Pas tant que ça puisque la création de la société remonte à 1947 et l’ère socialiste. En revanche, un (re-)lancement vraiment détonnant puisque sous la marque « Kalashnikov Vodka » (en levée de fonds de £1.5m : lire article ici). Effectivement, Mikhail Kalashnikov inventeur du fusil Automat Kalashnikova (AK-47) et héros de l’armée rouge est l’instigateur de cette inénarrable Vodka. Comme l’indique brillamment cet autre papier ici , le général – dont on ne saura dire, à 87 ans, s’il est résolument conservé dans son produit – capitalise donc désormais sur une…