Déplier/replier le menu
L2 Digital IQ Index® – Spirits APAC : spiritueux, cap sur le digital à l’Est !

On n’a de cesse de le constater : l’épicentre de la croissance dans l’industrie des spiritueux s’est déplacé vers l’Est ! L’étude « L2 Digital IQ Index®: Spirits APAC » – dont l’objectif est d’évaluer la puissance digitale de 57 marques de spiritueux en Chine, au Japon et à Taïwan -, a ainsi dévoilé en mai dernier que la croissance globale de l’industrie des boissons s’élevait à 2,4% en 2012, versus 5,2% au sein de la zone Asie Pacifique. L’accroissement des ventes de spiritueux premiums dans la région représente, en outre, le double de celui de spiritueux standards… De quoi faire rêver les marques d’alcool, qu’elles soient locales ou globales !

6a00d8354962de53ef019aff80b3f8970d-800wi

Mais la faculté d’adaptation des acteurs qui souhaitent pénétrer le marché Asie Pacifique est de mise ; ne s’implante pas qui veut… Plusieurs traits saillants distinguent ainsi le
marché des spiritueux Asie Pacifique :

  • La capacité d’innovation d’abord, résultant à la fois d’une faible régulation du web et d’une appétence particulière des consommateurs asiatiques pour le digital ;
  • Le potentiel de croissance de l’e-commerce ensuite : les marques locales telles que Moutai en Chine et Choya au Japon développent ainsi des plateformes B2C sur leurs propres sites web, tandis que les acteurs globaux tels que Pernod Ricard et Bacardi animent des boutiques en ligne Tmall affilées au principal site chinois de vente en ligne Taobao, à qui ils ont confié leur portefeuille de marques ;
  • La robustesse des stratégies CRM par ailleurs : des marques comme Hennessy, Johnnie Walker et Glenlivet ont ainsi investi dans des programmes de fidélité sur mobile qui enregistrent les commandes et les taux d’engagement, créant des tunnels d’achat jusqu’aux dégustations.
  • Le combat contre la contrefaçon enfin, qui passe notamment par la création d’outils digitaux/mobiles en mesure de garantir l’authenticité des produits ; ainsi que par l’éducation des consommateurs (actions que développent par exemple le géant chinois Moutai et le japonais Wuliyangye).

De belles opportunités en somme, au nombre desquelles le potentiel d’innovation, de l’e-commerce et des stratégies CRM, couplées à la menace de la contrefaçon qui s’étend, au grand dam des marques de luxe et artisanales, à la quasi-totalité des secteurs.

Dans l’ensemble et malgré les opportunités offertes, le marché Asie Pacifique reste néanmoins largement sous-investi par les marques de spiritueux, dont le bilan en matière de digital
est plutôt décevant. En effet, actuellement, une marque globale sur cinq ne possède pas de site en chinois, tandis que deux tiers des marques n’éditent pas de contenus vidéo sur leur site japonais (et ce malgré le fait que la consommation de vidéos par les japonais soit 50% plus élevée que la moyenne…). L’outil mobile, must-have dans cette région, est également négligé : moins d’un quart des marques proposent une version de leur site web dédiée mobile et seulement une poignée d’entre elles ont lancé des applications dans le langage local.

Finalement, seule la marque de cognac Hennessy réussit à tirer clairement son épingle du jeu, puisque selon l’étude, il s’agit de la marque la plus compétente en digital à la fois en Chine, au Japon et à Taïwan. A noter la belle performance de Johnnie Walker, n°2 en Chine et à Taïwan (le n°2 au Japon étant le whisky Jack Daniel’s). Figurent également dans le top 5, tous pays confondus, Rémy Martin, Campari, Absolut Vodka, Moutai, Glenmorangie et Ballantine’s.

L2 Digital_2

En substance, l’étude met donc en exergue le fait que la conquête de nouveaux marchés asiatiques passera, et ce n’est plus un secret, par le développement du pan digital des marques : une belle marge de progression pour l’avenir donc.

-Laëtitia

LIRE LA SUITE
Le placement de marques au cinéma : une technique de communication efficace

Skyfall
Je vous propose de retrouver ici l’interview de Marie Mascré sur le placement des marques de champagne au cinéma parue ce jour dans le NOUVEL ÉCONOMISTE.

Ce thème est parfaitement d’actualité avec la sortie imminente de SKYFALL, le nouvel opus de la saga 007 (Cf. notre note James Bond : le nouvel homme fort de Heineken) dans lequel BOLLINGER a bonne place dans une scène de dégustation bientôt culte au sein du Casino de Macau : un Bollinger R.D. 1997 partagé avec les James Bond girls Naomie Harris et Bérénice Marlohe, comme l’a dévoilé en avant-première Barbara Broccoli interrogée récemment par The Wall Street Journal.

Nous avons déjà eu l’occasion de traiter sur ce blog la question du
« placement produits » dans les stratégies de communication des marques
d’alcool, de champagne et spiritueux en particulier. Pour approfondir la question, je vous renvoie aux notes : Rémy Martin V avec Kelly Rowland et Moët & Chandon aux Golden Globes.

Cheers,
-Sylvain

SOWINE_JamesBond

Bollinger R.D. 1997
LIRE LA SUITE
Gimme some V ! par Rémy Martin

SOWINE-Remy-VLa nouvelle avait fait grand bruit (relire Rémy Martin V sème te rouble) : en septembre 2010, la maison de cognac Rémy Martin annonçait le lancement sur le marché américain de Remy V (prononcer ‘vie’).

Se rattachant à la catégorie « non aged distilled grape spirit », ce spiritueux obtenu en filtrant à froid les raisins d’automne de la Petite et de la Grande Champagne, passé par des tonneaux en cuivre sans vieillissement, ne tombe pas dans la catégorie d’un Cognac.

Lancé avec les codes cognac de la marque au centaure, ce flacon blanc (même bouteille que celle du cognac VSOP en ultra-blanc) porte fièrement l’emblème du V et n’est donc pas un cognac blanc.

Testé auprès des consommateurs américains sur quelques états, déployé plus largement depuis, il se destine à la mixologie et aux barmen pour élaborer des cocktails ! Voir la page Facebook de cette : Clearly Interesting.

Je vous propose de découvrir ici le clip mui caliente « Lay it on me »de la reine du R’n’B Kelly Rowland – l’un des gros cartons de l’année. Dans cette vidéo vue plus de 9 millions de fois sur internet, Remy V fait une très belle apparition à 2’55. D’après La Charente Libre, ce placement de produit rappelle que les blacks américains et le monde du hip-hop restent une clientèle chouchoutée par les grands du cognac.

Je m’interroge sur la perception des Afro-Américains d’un produit ultra-white qui serait marketé spécialement pour eux. Cela me rappelle une autre histoire mais ici, nous ne sommes plus en cognac, mais en « eau de V ». Tout est dans le message !

De mon côté, j’attends la version cocktail avec Jus de Tomate en co-branding avec True Blood. Gimme some V !!!

The new Remy V spirit masterfully blends the savoir faire and the aromatic richness of the Rémy Martin House with the smoothness and mixability of a clear spirit. The finest grapes found in the heart of Rémy Martin’s vineyard are hand-selected and harvested only once a year, at the beginning of each fall. Small batches are slowly distilled in traditional copper pot stills throughout the winter, then ice-cold filtered. The eaux-de-vie is left to rest all spring in order to bring out full aromas and flavors. The finished product, the exclusively crafted Rémy Martin V, is not a cognac. Rather than aged in oak barrels – the final step in the cognac making process – the liquid goes through a proprietary 14F (-10C) ice cold filtration process, giving it is brilliant transparent color, unique aroma and subtle taste with hints of pear and fresh mint.

LIRE LA SUITE
Coeur de Cognac et Summer Snow par Rémy Martin

Parmi les offres spéciales Noël proposées cette année par les maisons de spiritueux, celle de Rémy Martin pour son Coeur de Cognac a particulièrement retenu mon attention.

Coeur de Cognac, c’est la création gourmande de la Maison rémy Martin : un cognac qui se différencie par un procédé de distillation doux et lent permettant de recueillir et de conserver les arômes et l’onctuosité des fruits mûrs. Décrit comme « rond, velouté, fruité et facile à boire », c’est un produit plus simple d’accès qui cherche clairement à recruter de nouveaux consommateurs, visant en particulier une cible féminine.

SOWINE_Remy Martin Partant du constat que les arômes ronds et onctueux de Coeur de Cognac se marient à merveille avec les saveurs sucrées, la Maison Rémy Martin a choisi de capturer ces notes dans une épice sucrée baptisée Summer Snow. Cette fine texture poudrée, présentée dans des fioles, s’utilise comme un sucre à saupoudrer sur les desserts pour apprécier pleinement l’association de saveurs avec Coeur de Cognac.

Ce que je trouve particulièrement pertinent dans ce concept est qu’il positionne Coeur de Cognac dans un moment de dégustation précis -celui de la fin du repas- mais surtout qu’il permet au consommateur de vivre dans toute sa réalité l’expérience de l’association mets / cognac en l’invitant à devenir le metteur en scène de sa dégustation.

Le coffret comprend une bouteille de Coeur de Cognac, deux fioles et un livre de recettes originales élaborées par Philippe Saint Romas, le Chef de la Maison Rémy Martin. Le même qui élabore les bouchées proposées à la dégustation en accord avec les produits en conclusion de la visite la Maison Rémy Martin à Cognac, ce qui en fait à mes yeux l’une des visites les plus originales et les plus réussies de toutes celles qu’il m’ait été donné de suivre.

7&%! 6-#-65$#/05/97%! 97/! %&! L-/5! ,I-,,/$! 8#/B/,$;/$! :%! ,-! L/&!:7! #%8-0<!U%0!&15%0! L#7/5$%0!%5! 0-!:176%7#!
B/%&&%&5!-/&0/!07O,/3%#!,%0!3%50!,%0!8,70!$,-O1#$0!6133%!,%0!8,70!0/38,%0<!!
!
S-!.-/01&!2$34!.-#5/&!-!:1&6!%7!,I/:$%!:%! ,%0!6-857#%#!:-&0!7&%!$8/6%!076#$%!O-85/0$%!!755.-&
!0+H<!!
!
VW7&%! L/&%! 5%>57#%! 817:#$%+! !755.-& !0+H! 0W75/,/0%! 6133%! 7&! 076#%! 817#! 5#-&03%55#%! H! ,-!
8%#L%65/1&!,%!31F,,%7>!%5!,%!L#7/5$!:%!*=7-&>.&*+?0@A!<!
!
E/6J$%0! :-&0! 7&! $6#/&! 1#-&;$+! -7! 6K5$! :I7&! L,-61&! :%! *=7-& >.& *+?0@A! 0$#/;#-8J/$+! 6%0! L/&%0!
8-/,,%55%0!B170!01&5!8#1810$%0!%&!%>6,70/B/5$<!D#$0%&5$%0!:-&0!:%7>!L/1,%0!%&B%,188$%0!:-&0!7&!$57/!
:%!67/#!O,-&6+!%,,%0!01&5!-66138-;&$%0!:I7&%!67/,,C#%!817#!8%#3%55#%!7&!:10-;%!8-#L-/5<!!
!
N&!8%5/5!,/B#%5!:%!#%6%55%0!1#/;/&-,%0!$,-O1#$%0!8-#!DJ/,/88%!U-/&5!213-0+! »J%L!:%!,-!.-/01&!2$34!
.-#5/&+!3%5! ,%!3-#/-;%!:%0!-#K3%0!%5!:%!!755.-&!0+H!H! ,IJ1&&%7#+!817#!6J-#3%#! ,%0!8-,-/0!:%0!
;17#3-&:0!%5!;17#3%50<!
!
D17#!7&!70-;%!8,70! 9715/:/%&+!0-7817:#%X!!755.-&!0+H&! 07#!B10! :%00%#50!817#!%&! -88#$6/%#! ,%0!
$51&&-&5%0!%5!J-#31&/%70%0!-0016/-5/1&0!:%!0-B%7#0<!!
!
T!0-B17#%#!-B%6!7&!B%##%!:%! »?7#!:%! »1;&-6!07#!;,-6%+!817#!7&%!:$;705-5/1&!8,70!97%!8-#L-/5%M!!
LIRE LA SUITE