Déplier/replier le menu
Créativité publicitaire dans les bières et alcools : le bilan du Cannes Lions Festival

Cette année encore, le Festival International de la Publicité de Cannes a décerné ses Lions et autres Grand Prix, une occasion pour nous de réaliser notre petite enquête annuelle (retrouvez ici l’édition 2012) sélectionnant les plus belles récompenses pour desceller les campagnes les plus créatives dans l’univers des alcools… Alors, toujours en berne l’inventivité des marques de vins & spiritueux ?

Pas tant que ça… pour les bières ! Sans grande surprise, les marques de cervoises rivalisent d’inventivité pour immerger toujours plus leur consommateur dans une expérience de marque.
Tendance qui se dessine depuis quelques années maintenant, l’implication des fans au cœur du système publicitaire est  à son comble cette année et apporte un véritable souffle de fraîcheur à une communication souvent déployée autour des mêmes poncifs de boisson virile et simple à consommer.

HEINEKEN, très bel exemple de ce marketing participatif, remporte ainsi le Grand Prix de ce Festival dans la catégorie « Creative Effectiveness » avec sa campagne intégrée « Legendary Journey ». Originale et décalée, l’opération multicanale replace le consommateur au centre des attentions : héros de sa propre vie, le consommateur HEINEKEN devient une Légende. L’idée créative est alors de déployer cet insight en montrant des démonstrations de sa « Legendary Behaviour ». Après un spot publicitaire présentant la « Legendary Date » d’un jeune homme, les fans de la page Facebook ont été invités, à leur tour, à faire preuve d’une « Legendary Attitude » en participant à l’opération #Serenade… Les fans devenant acteurs de la campagne ont pu faire leur demande de rendez-vous galant à travers une « Sérénade » écrite par eux et jouée en direct par le même orchestre du spot télévisuel sur un show de 8 heures diffusé sur Youtube.

SOW_Creativite_Publicitaire_4

SOW_Creativite_Publicitaire_2

Dans cette mouvance également, la marque de bière CARLSBERG ne manque pas d’imagination pour plonger son consommateur dans une véritable expérience. Avec son film viral « Poker », récompensé d’un Lion de Bronze, la marque réinjecte toujours plus de valeurs humaines dans sa communication en axant le message sur l’amitié. Le pitch ? Au milieu de la nuit, un groupe de jeunes passe un appel à leurs meilleurs amis respectifs pour venir les sortir d’une partie de poker qui a mal tourné. Leur requérant d’apporter 300 euros pour les sortir d’affaire, les meilleurs amis doivent alors passer l’étape d’une mise en scène des moins rassurantes pour venir aider leur ami en détresse. Arrivés au bout de leur peine et du défi lancé par leur camarade, le meilleur ami se voit alors surpris et récompensé d’une bière bien méritée… « Standing up for a Friend » apparait et signe cette expérience qui replace les instants partagés entre amis au cœur de la promesse de la marque.

SOW_Creativite_Publicitaire_3

Implication et participation du consommateur se retrouvent également cette année dans le film de 90 minutes « The Movie Out Here » de la marque de bière la plus iconique du « Western Canada » KOKANEE. Lion d’Or dans la catégorie Brand Content et Entertainement, cette comédie produite par KOKANEE célèbre encore une fois le succès des marques empruntant leur codes aux supports de loisirs traditionnels. Ici, l’engagement des consommateurs est total : choisis sur casting par la marque pour devenir les acteurs de cette « buddy comedy » (rendant hommage au Western Canadien typique), les fans jouent et vont jusqu’à proposer leurs propres accessoires, voter pour le bar qui figurera dans le film et participer à la bande originale. Une campagne intégrée réellement réussie qui trouve ses relais sur tous les canaux de communication : au cinéma, à la télévision mais aussi à la radio, en retail, in-bar, online, sur les médias sociaux et à travers des opérations RP.

Pas de tendance particulière pour le film « Beer Chase » de la marque CARLTON & UNITED BREWERIES récompensée du Lion d’Or dans la catégorie Films Alcools mais un sourire aux lèvres qui nous fait l’évoquer ici. Fidèle à l’humour qui caractérise souvent les campagnes de marque de bières, CARLTON utilise le bon vieux ressort publicitaire de l’hyperbole pour nous vanter les mérites de sa boisson et nous amuse avec une course poursuite très eighties et des plus absurdes.

Autre alcool, autre style, autre Lion d’Or : ABSOLUT s’est encore une fois surpassé dans l’hyperpersonnalisation à travers son opération ABSOLUT UNIQUE primée cette année dans la catégorie Design. Habituée des innovations packagings avec des éditions limitées mythiques comme Absolut Disco, Absolut Rock ou encore Absolut Illusion, en 2012, la marque de vodka est allée plus loin encore dans la redéfinition de l’édition limitée. L’idée ? Créer 4 millions de bouteilles uniques faisant de chacune d’elles une véritable édition limitée en soi. Chacune d’elle a ses propres couleurs pop et son numéro : une manière d’offrir l’exclusivité à chaque consommateur. Revisitant la manière de produire ces flacons et de traiter la décoration de leur verre, la marque a su encore une fois rendre toujours plus iconique son packaging.

SOW_Creativite_Publicitaire_1

Côté vin, sans grande surprise, la créativité n’est pas à son comble cette année encore, nous avons cependant relevé la communication globale originale et intéressante du domaine NINE SUNS de la famille Chang implantée dans la région de la Nappa Valley. En collaboration avec Landor Associates, la marque a développé une communication subtile et inattendue autour de l’héritage chinois de la famille. Dans un film institutionnel, l’histoire de NINE SUNS est déployée tout en poésie justifiant les choix graphiques choisis pour incarner la marque. Le storytelling onirique évoquant l’art et la science de l’élaboration d’un vin au prisme de la culture asiatique modernise les codes du vin et fait entrer les supports de communication du domaine NINE SUNS dans un design contemporain et disruptif. Une communication remarquable et surprenante qui a valu un Lion d’Or dans la catégorie Design Produits.

  

-Clémentine

 

LIRE LA SUITE
Créativité publicitaire dans les alcools : le baromètre annuel du Festival International de la Publicité

SOWINE_advertising_alcoholic-drinks

Comme chaque année, le Festival International de la Publicité de Cannes a decerné ses Lions. Nous vous proposons un tour d’horizon de la créativité publicitaire dans l’univers des alcools à travers les plus belles récompenses, classées par catégories, avec deux nouvelles venues : les sections Mobile et Branded Entertainment.

LIRE LA SUITE
Guinness – Haka ‘Some Are Made Of More’

En cette période de coupe du monde de Rugby, je vous propose de découvrir ce spot pour la bière Guinness. De la boue, de la sueur, de la bravoure…

La campagne est relayée sur un site dédié – 1759.guinness.com/channel/rugby – permettant de suivre l’actualité du tournoi en Nouvelle-Zélande. Vous y découvrirez également des applications indispensables comme le réveil programmable pour s’assurer d’être debout devant les matches. Question subsidiaire : boirez-vous de la Guinness dès 7:00am… ?!?
Some Are Made Of More.

Sowine-guinness

A voir et revoir ici quelques spots de la saga publicitaire Guinness.

LIRE LA SUITE
L’agence SOWINE vous présente ses meilleurs voeux pour 2011 : une année PAS COMME LES AUTRES

2011

LIRE LA SUITE
Créativité publicitaire dans les spiritueux et les bières. Et les vins ?

SOWINE_lions

Comme chaque année, je profite du Grand Prix de la Publicité à Cannes pour vous proposer un panorama de la créativité publicitaire dans les alcools. Pour référence, retrouvez nos commentaires des éditions : 2007, 2008 et 2009.

Cette année encore, les bières tiennent le haut du pavé.

> Lion d’or pour le film publicitaire de la marque Victoria Bitter de Foster’s avec son défilé loufoque célébrant tous les types d’Australiens buveurs de VB, et les groupes auxquels ils appartiennent, comme les « hommes qui devraient avoir
lu les instructions » et naturellement les
« brasseurs » de la plus haute importance…

> Lion d’argent pour la saga Bud Light avec ses films hilarants sur le thème « pas trop lourd / pas trop léger… juste ce qu’il faut… »

> Lion de bronze pour les films Dos Equis qui s’appuient sur un personnage haut en couleurs : l’homme le plus intéressant dans le monde [The Most Interesting Man in the World = MIM], une figure sophistiquée dans des
costumes à la Hemingway naviguant dans des lieux exotiques et
intrigants qui engage les consommateurs à
vivre une vie plus trépidante !

> Lion de bronze pour le délicieux film Stella Artois Légère et son histoire de bateau pirate en papier.

> Moins attractifs selon moi, les spots de la bière australienne Tooheys New et le film « toast mondial » pour l’anniversaire des 250 ans de Guinness (lire aussi ma note ici) récompensés eux aussi par un Lion de bronze.

Autre faits marquants en hors-média/campagnes d’activation :

> l’initiative argentine Andes Teletransporter ou « Comment faire croire à votre copine/femme que
vous n’êtes pas en soirée ? » couronnée d’un Grand Prix.

> la très remarquable opération Auditorium pour Heineken en Italie à l’occasion du match de coupe UEFA Real Madrid vs AC Milan – voir le film détaillant l’opération ici – récompensée d’un Lion d’or.

> le programme très complet « 6 Beers of Separation » pour l’australienne Tooheys Extra Dry, Lion de bronze.

> et toujours pour Heineken en Italie, la campagne « Beer Gloss« , également Lion de bronze.

Dans cette année de vache maigre pour la catégorie ‘Alcoholic Drinks‘, seules les bières ont droit de cité : aucune marque de spiritueux au classement, à l’exception du site imheremovie.com et de l’excellent film I’M HERE pour Absolut qui tiennent surtout à la participation de Spike Jonze.

Quant aux vins, ils sont toujours les grands absents et parents pauvres du festival. Seule la catégorie ‘Design’, permet au projet  »The Vigneron Centenary Wine » de placer le mot ‘wine’ au palmarès

Il est par ailleurs intéressant de noter que la plupart des dispositifs récompensés valorisent certes leur dimension créative mais également leur caisse de résonance multicanale. Comme si l’unité de valeur parfois subjective d’appréciation s’était déplacée sur une unité d’appréciation plus objective : la viralité d’une campagne, mesurée par le nombre de commentaires/reprises sur les blogs, forums, facebook, youtube/dailymotion, – laquelle viralité est bien sûr très corrélée au storytelling. A quand le prix de la campagne la plus twittée ?

Je suis d’ailleurs convaincue que nombre des programmes attendus au palmarès en 2011 seront de plus en plus interconnectés avec les réseaux sociaux…

LIRE LA SUITE