Déplier/replier le menu
Du marketing de la provenance à l’humanisation des marques : l’exemple de la success story Clan Campbell

Clan Campbell, c’est l’histoire d’un Blended Scotch Whisky distillé et vieilli dans les Highlands, en Écosse. Propriété du groupe Pernod Ricard, il s’agit aujourd’hui de la marque de whisky la plus vendue en France (source : LSA).  Mais, Clan Campbell, c’est surtout un univers fort et rugueux, qui se veut à l’image des terres où est élaboré le whisky. Depuis plus de quinze ans, la marque n’a de cesse de mettre en valeur ses origines (lire notre note ici), notamment au travers de sagas publicitaires évoquant, dans une ambiance sombre et mystique, les terres du Clan Campbell.

6a00d8354962de53ef019b011e3a2a970c-800wi

Saga « Vous êtes sur les terres du Clan Campbell » – 1998

BLOG_Campbell_du_marketing_2
Saga « Vous entrez sur les terres du Clan Campbell » – 2000

Manœuvre habile, qui permet non seulement de respecter les dispositions de la Loi Evin, mais aussi de créer un imaginaire de marque distinctif et désirable. D’autant plus que depuis dix ans, le marketing de la provenance a le vent en poupe… Traçabilité, transparence, « made in », autant de mécanismes qui participent de la réassurance du consommateur quant à la fiabilité et la crédibilité des produits, et contribuent à ancrer ces derniers dans un univers synonyme d’authenticité.

Mais voilà, dans Clan Campbell il y a… « clan » ! Car oui, lorsque l’on achète le whisky des Campbell, on entre dans le clan. Un beau moyen pour la marque de stimuler le sentiment d’exclusivité (toute relative au vu des chiffres de ventes…) et d’appartenance du consommateur, en l’invitant à pénétrer dans un cercle d’initiés. Quoi de plus naturel, dès lors, que le développement du potentiel d’humanisation de la marque, permise au premier chef par son nom ?

C’est tout l’objet de la nouvelle campagne, lancée en novembre 2013 et baptisée « Ici, pour le clan, le Clan Campbell ». Ce sont donc les hommes, le clan, que ces trois dyptiques, en noir et blanc (eh bien oui, le noir et blanc mais aussi le sépia ont tendance à connoter l’authenticité…) mettent à l’honneur. Ou, plus précisément, le savoir-faire avec lequel les hommes du clan tirent profit des « ingrédients », nécessaires à la fabrication du whisky, qui leur sont offerts par les terres écossaises.

BLOG_Campbell_du_marketing_3

Saga « Ici, pour le clan, le Clan Campbell » – 2013

Une belle réussite, d’autant que cette campagne inscrit la marque dans un processus d’humanisation et d’enracinement, grâce à la représentation des hommes à l’origine de la fabrication du whisky (dont on peut inférer, en vertu de la Loi Evin, qu’ils sont objectivement rattachés à la marque, i.e. a minima collaborateurs Clan Campbell). Une stratégie payante en termes de crédibilisation du produit et de mise en valeur de la qualité de ses ingrédients, qui pourrait presque faire oublier que Clan Campbell est avant tout commercialisé en GMS et dans les boîtes de nuit. Un whisky loin d’être destiné aux seuls connoisseurs donc…

La nature au service de la culture, la complémentarité de la terre et du savoir-faire… une idée qui n’est pas née de la dernière pluie mais dont l’essence est, au final, traduite avec brio, dans une saga publicitaire autant esthétique que riche de sens.

-Laëtitia

LIRE LA SUITE
Le placement de marques au cinéma : une technique de communication efficace

Skyfall
Je vous propose de retrouver ici l’interview de Marie Mascré sur le placement des marques de champagne au cinéma parue ce jour dans le NOUVEL ÉCONOMISTE.

Ce thème est parfaitement d’actualité avec la sortie imminente de SKYFALL, le nouvel opus de la saga 007 (Cf. notre note James Bond : le nouvel homme fort de Heineken) dans lequel BOLLINGER a bonne place dans une scène de dégustation bientôt culte au sein du Casino de Macau : un Bollinger R.D. 1997 partagé avec les James Bond girls Naomie Harris et Bérénice Marlohe, comme l’a dévoilé en avant-première Barbara Broccoli interrogée récemment par The Wall Street Journal.

Nous avons déjà eu l’occasion de traiter sur ce blog la question du
« placement produits » dans les stratégies de communication des marques
d’alcool, de champagne et spiritueux en particulier. Pour approfondir la question, je vous renvoie aux notes : Rémy Martin V avec Kelly Rowland et Moët & Chandon aux Golden Globes.

Cheers,
-Sylvain

SOWINE_JamesBond

Bollinger R.D. 1997
LIRE LA SUITE
La nouvelle stratégie digitale et sociale d’Inter-Rhône

vins du rhone

Nous avons toujours beaucoup d’amour pour nos clients et d’enthousiasme pour les projets que nous conduisons avec eux…

Certaines réalisations sont toutefois marquées d’une saveur particulière, qui tient à de nombreux facteurs, aux nombres desquels bien sûr, la durée, l’ambition, la complexité, l’ampleur, le cadre d’intervention, le champ d’expression, mais aussi les équipes et la qualité des échanges nourris qui participent et contribuent à créer une alchimie particulière.

Le nouveau portail web de l’interprofession Inter Rhône réunit toute ces conditions. Fruit d’une longue et savoureuse collaboration, depuis l’audit et le diagnostic jusqu’à la formulation de la stratégie digitale et sociale, la rédaction du cahier des charges, le suivi de projet avec les équipes techniques et rédactionnelles : ce site nous renvoie à nos convictions avec le sentiment du travail bien exécuté -Merci à Octave & Octave et Angie pour leur complicité !

vins-rhone.com est une parfaite vitrine de notre démarche quotidienne sur le web, à la fois en termes de design et d’ergonomie, du point de vue de son ton et de son angle éditorial, mais aussi et surtout en matière de stratégie de contenus et d’engagement avec l’ensemble des points de contacts, qu’ils soient vignerons, blogueurs, ambassadeurs ou consommateurs. Avec une problématisation des enjeux consistant à traiter la question de l’identité numérique et de la prise de parole en contexte social et conversationnel, dans une logique multilingues, multi-pays, multi-cibles (adhérents, professionnels, consommateurs) et multi-communications puisqu’elles varient selon les pays ou zones géographiques.

Bien loin du site institutionnel, ce portail multilingue prodigue des informations exhaustives sur la Vallée du Rhone et ses vins, dans un traitement à la fois accessible et pointu, adpaté aux néophytes, amateurs et professionnels, sa construction s’appuyant sur quatre chaînes de contenus :
DÉCOUVRIR
| VISITER | PARTAGER | MAGAZINE > Planète Rhône.

Vins_du_Rhone_2

Un espace est bien sûr dédié à l’œnotourisme en Vallée du Rhône, également adapté dans une version mobile, appuyée par une cartographie et une iconographie riches, décalées et dynamiques.

Vins_du_Rhone_3

Transversal au site, dans un esprit deuxpointzéro, tête de pont de la démarche conversationnelle et de la stratégie d’engagement sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Pinterest), le site dédie un espace entier au partage d’expérience : un véritable carrefour d’informations relayant les articles des bloggeurs du monde du vin et aggrégeant les blogs de vignerons.

Vins_du_Rhone_4

Fer de lance de la stratégie de contenus du nouveau site, le magazine Planète Rhône, riche et dynamique, est actualisé régulièrement et offre de nombreux échanges en transversalité sur le site.

A travers les différentes rubriques de ce magazine, le portail donne ainsi la parole au vignoble mais aussi aux amoureux du Rhône à travers le monde, qu’ils soient spécialistes ou amateurs. Et bien sûr, toutes les pages permettent aux internautes de partager leur expérience et d’échanger sur les différents contenus, qu’ils soient rédactionnels ou visuels.

Vins_du_Rhone_5

Une V1.0 qui a vocation à être en constante évolution… à suivre, donc !

LIRE LA SUITE
Mon papa est beau et fort, il boit du bon vin

Merci à notre amie Pauline @eyeswineopen -lire mes notes « Ces blogueuses qui aiment le vin » et « Un an après » pour en savoir plus- pour ce que j’appellerais un excellent clin d’oeil au débat récurrent sur la loi Evin. Excellent week-end à tous !

SOWINE_papa_est_fort

LIRE LA SUITE
VinoCamp Tours 2012, retour sur expérience : en bords de Loire, une édition qui ‘Vallée’ le détour !

Vinocamp_Tour_2012Et une nouvelle édition du Vinocamp, une!

LIRE LA SUITE
James Bond : le nouvel homme fort de Heineken

SOWINE-007
Nous avons déjà eu l’occasion de traiter sur ce blog la question du « placement produits » dans les stratégies de communication des marques d’alcool, de champagne et spiritueux en particulier (revoir Rémy Martin V avec Kelly Rowland ou Moët & Chandon aux Golden Globes).

Les placements produits dans les séries ou les films, en particulier les gros blockbusters sont l’enjeu d’intenses tractations, et bien sûr un excellent moyen -en France- de cohabiter avec les contraintes de la Loi Evin.

S’il est un personnage cinématographique ‘alcoocompatible’, plus délicat mais tout aussi assidu et séducteur que Don Draper dans Mad Men, c’est bien l’iconique James Bond, amateur d’excellent champagne et de martinis bien dosés, incarnant l’élégance, le style et le bon goût. C’est donc sans surprise que la sortie en fin d’année 2012 du nouvel opus SKYFALL attise les convoitises des marques d’alcool.

Et dans ce jeu de la séduction, il semble que la marque Heineken, bien connue pour sa créativité publicitaire (voir notre note The Cannes Lions Festival : créativité publicitaire dans les spiritueux et les bières) entend optimiser au maximum un investissement qui s’annonce sans précédent, toujours en soutien de sa plateforme d’activation « Open Your World ». Comme le rapporte Marketing Week, la campagne aka « The biggest activation of 007 ever » – dans laquelle Daniel Craig semble cette fois appelé à jouer un rôle- sera globale, relayée dans plus de 170 pays et multi-canale, avec un effort très significatif porté sur le digital et les réseaux sociaux.

A ce titre, il est intéressant de noter que la marque déclare vouloir faire rentrer James Bond dans leur plateforme et la promesse ‘Man of the World’ plutôt que d’injecter du Heineken dans 007, considérant que le personnage est parfaitement en phase avec leur motto.

Gageons que le film et la campagne proposés seront à l’image de la saga ‘The Entrance’ (lire note Heineken revient en force avec une nouvelle campagne publicitaire) plutôt que de ce dernier opus un peu fade pour Casino Royale avec Eva Green mais sans Daniel Craig :

Connexe à cette stratégie de placement produits, le développement des égéries publicitaires, souvent acteur et actrices. Sur ce thème, je vous engage à relire ces notes toujours actuelles sur la démarche :

Luxe et égéries : l’art de créer la légende

Les marques et leurs égéries : incarnation, impact et mémorisation

Création publicitaire, différenciation et attribution : Martini et George Clooney

Cointreau et Dita von Teese : deux années de strip tease

LIRE LA SUITE
Signature aujourd’hui du Manifeste des 100 femmes du Vin

SOWINE_manifeste_vinetsociete C’est aujourd’hui qu’a été signé le Manifeste des 100 femmes du vin, sur une initiative de Vin & Société : véritable profession de foi contenant les engagements de la filière, accompagnée d’un programme d’actions concrètes, ce Manifeste est l’une des nombreuses initiatives proposées par Vin & Société, structure fédérant et représentant l’ensemble des acteurs de la filière viticole française.

Vin & Société, association loi de 1901 créée en 2007, promeut une consommation de vin « alliant plaisir et responsabilité ». Si vous ne connaissez pas encore la structure, je vous invite à visiter son nouveau site internet, véritable magazine en ligne proposant un regard neuf sur le vin, qui est particulèrement réussi, et à relire ma note à leur sujet ici : j’ai déjà eu l’occasion d’intervenir aux côtés de sa présidente Marie-Christine Tarby-Maire lors de conférences, sur le sujet de la loi Evin en particulier.

SOWINE_Manifeste_signatures Je fais bien entendu partie des signataires, aux côtés de propriétaires exploitantes, dirigeantes de maisons de vin, vigneronnes, oenologues, sommelières et autres blogueuses du vin -lire aussi mes notes ici et ici sur les blogueuses du vin dont la plupart étaient également présentes à la cérémonie de signature. Une initiative très pertinente dont j’espère qu’elle sera suivie par de nombreux autres signataires, femmes… et hommes !

Manifeste à lire ci-dessous et à découvrir ce jour en 4e de couverture du quotidien Le Monde daté du 25 mai. Et pour signer le Manifeste, c’est ici !

SOWINE_Manifeste_vinetsociete

LIRE LA SUITE
Campagne Moët & Chandon : sans Scarlett Johansson, avec toujours autant de glamour

SOWINE-Moet-TimWalker

Après la version internationale de sa campagne publicitaire -lire mes notes à ce sujet ici et ici, voici les superbes visuels shootés par Tim Walker dans une version sans Scarlett Johanson cette fois. Des visuels particulièrement réussis, qui, même sans le glamour de l’égérie, traduisent tout aussi bien les valeurs et l’univers de la marque. Chapeau !

LIRE LA SUITE
I wish you all my Moët – Scarlett Johansson

En écho à ma note sur la nouvelle campagne Moët & Chandon signée par le photographe britannique Tim Walker, je vous propose de découvir ici la vidéo du making of « I wish you all my Moët…«  Je ne peux pas vous montrer la vidéo du making of « I wish all my Moët » pour cause de loi Evin, mais vous trouverez ici mes commentaires sur le sujet.

J’en profite pour revenir rapidement sur le rôle de l’égérie et son pouvoir d’attraction (voir la note Luxe et égéries : l’art de créer la légende), choix engageant et parfois risqué, mais souvent très payant en terme de notoriété et d’image projetée.

En l’occurrence, Scarlett Johansson fait la une des tabloïds depuis que son mari, l’acteur Ryan Reynolds, repéré aux bras de Sandra Bullock, a demandé le divorce le mois dernier.

Bien qu’il soit certainement malvenu de célébrer ce divorce au champagne, la perspective d’une Scarlett Johansson libérée est une aubaine pour Moët & Chandon. Toute la publicité entourant cette rupture ne pourra que réhausser le profil de l’actrice, sans ternir son image, et ces nouvelles photos glamours ne manqueront pas de traduire son aura Marilynesque. Que de bonnes nouvelles pour la Maison en fait !

C’est une règle bien connue : les scandales fabriquent les stars, le cas Kate Moss étant certainement le meilleur exemple en la matière… Reste pour les marques associées à gérer les crises lorsqu’elles surviennent, en témoigne le cas Tiger Woods…

LIRE LA SUITE
Une belle campagne Moët & Chandon signée Tim Walker avec Scarlett Johansson en égérie

MoetChandon1

Tim Walker est un photographe remarquable que j’adore, avec un vrai univers, une vraie vision artistique.

79245_C Si vous ne l’avez pas encore, je vous recommande vivement d’acquérir son beau livre Pictures chez teNeues -vous pouvez aussi venir le consulter à l’agence, il est en bonne place dans notre espace lounge ! Vous y (re-)découvrirez son univers onirique et poétique (voir notamment les superbes clichés Coco Rocha and Giant Glove ou Lily and Spiral Staircase).

CocoSW

Le photographe signe la nouvelle campagne publicitaire de la maison de Champagne Moët & Chandon présentant Scarlett Johansson, égérie de la marque depuis mars 2009. A ce titre, je vous engage à (re-)lire notre note Luxe et égéries : l’art de créer la légende.

Les clichés ont été pris au Trianon, la résidence construite par Jean-Rémy Moët sur le domaine de la Maison avenue de Champagne à Epernay, lors de la soirée « ‘Hommage à l’Héritage » organisée en septembre dernier.

Je trouve la campagne particulièrement réussie : la mise en scène et le regard de Tim Walker renouvellent le genre en distillant avec un twist décalé le glamour, l’élégance et la grace de Scarlett Johansson. Un brin de fantaisie inscrit dans un lieu patrimonial qui sert la marque à merveille. Bravo.

MoetChandon3

Photos Tim Walker (c)

LIRE LA SUITE