Déplier/replier le menu
Perrier-Jouët élue « coolest brand in the UK »

Perrier-Jouët vient d’être élue « coolest brand in the UK » par un panel indépendant d’experts et de consommateurs. Une belle récompense pour une Maison qui a parfaitement su se renouveler au fil des ans tout en restant fidèle à ses origines -lire mes notes sur sa collaboration avec Barbro Andersson ici et Makiko Takehara ici. Quel sens donner à « cool » ici ? La réponse dans la liste des experts, parmi lesquels des journalistes de Vogue, Harpers, Cosmo, Wallpaper et GQ, le fashion designer Ben de Lisi et des célébrités comme Sadie Frost. Cheers !

 

LIRE LA SUITE
Rencontre magique au sommet du goût avec Bollinger

SOWINE_Hugo_Victor
C’est une opération menée conjointement par la maison Bollinger et le pâtissier Hugo et Victor qui ne saurait mieux porter son nom : « rencontre magique au sommet du goût ». Une association sympathique et gourmande entre l’excellente cuvée Bollinger Rosé et le pâtissier du boulevard Raspail à Paris : quatre variations autour de la fraise créées pour être dégustées avec la cuvée, à découvrir tout l’été chez Hugo & Victor.

L’opération me semble intéressante à plusieurs titres : d’une part, elle positionne la cuvée Bollinger Rosé dans un univers bien précis, celui de la pâtisserie créative. Ici, on ne parle ni d’association avec gastronomie au sens large, ni d’association avec les desserts de manière générale : avec Bollinger Rosé, la dégustation se passe de manière gourmande et créative.

D’autre part, l’opération est menée sur une durée suffisamment longue -depuis la fête des mères jusqu’à la fin de l’été- pour permettre à tout un chacun de venir la découvrir.

Enfin, cette « rencontre magique » n’est pas seulement une opération de relations publiques destinée à faire parler de la marque dans la presse, elle représente aussi une opportunité pour la maison de créer un lien avec ses consommateurs en allant à leur rencontre sur le lieu de consommation. Que ce soit la Maison Bollinger qui se prête à cet exercice tout en élégance et en féminité est plutôt une bonne surprise, a contrario de l’univers très masculin à la James Bond qu’elle évoque habituellement.

A découvrir chez Hugo & Victor – 40, Boulevard Raspail – Paris 7ème

LIRE LA SUITE
Perrier-Jouët Flower Table : à découvrir chez Fauchon

J’avais présenté ici et ici la Flower Table de Perrier-Jouët. Si vous passez ces jours-ci par la place de la Madeleine à Paris, je vous invite à vous rendre chez Fauchon pour la découvrir. Et en attendant, voici l’expérience polysensorielle autour de la Flower Table racontée par le designer Noé Duchaufour-Lawrance, la Chef Anne-Sophie Pic et le Chef de Caves Hervé Deschamps.

LIRE LA SUITE
La flûte de champagne Louboutin pour Piper-Heidsieck… mode ou rituel ?

SOWINE_Piper

J’ai testé hier la dégustation de champagne Piper Heidsieck dans la flûte -que dis-je, le Stiletto- Louboutin. Très surprenant mais pas déplaisant au final. Certes, le contexte doit s’y prêter : ambiance fashion week garantie. Mais finalement, le résultat a le mérite de casser les codes. J’apprécie la cohérence avec ce qu’avaient fait Viktor & Rolf pour la marque -lire ici-, et je trouve pertinente la dimension transgressive de la proposition, pourvu que cette transgression soit dans l’ADN de la marque, ce qui semble être le cas. Avec à chaque fois une association plutôt bien choisie et qui sert la marque : de vrais créateurs avec des parti-pris forts et un univers bien marqué. Dans un contexte où ce champagne s’apprécie en tant que produit de fête et non pour ses qualités organoleptiques, cela se tient. Je reste curieuse de savoir dans quelle mesure cela sert les ventes.

LIRE LA SUITE
L’été sera rosé ou ne sera pas

Définitivement, 2010 sera l’été des rosés ! Pour entraîner nos papilles aux plaisirs des vins estivaux, voici les impressions de l’équipe SOWINE sur trois cuvées de champagne rosé dégustées récemment.

 


Veuve Clicquot Brut Rosé

SOWINE_Sakura_JacketImpossible d’échapper à l’imaginaire du voyage printanier au Japon, à la  découverte des cerisiers en fleurs, avec la cuvée Veuve Clicquot Rosé…. pour notre plus grand plaisir ! Du point de vue packaging, la
bouteille de Veuve Clicquot Rosé a fière allure, drapée dans son étui isotherme fleuri de la Sakura Collection. A la dégustation, à mi-chemin entre glamour -robe soutenue, intense, aux reflets roses flashy, presque électriques- et tonicité -fraîcheur et vivacité de l’attaque-, ce vin aiguise définitivement les sens… comme une fleur de cerisier réveillée par les premiers rayons d’une fraîche journée de printemps.

Jacquart Brut Mosaïque Rosé


SOWINE_Jacquart<br />
mosaique rose
Derrière ce joli nom qui met bien en valeur tout le travail d’assemblage
nécessaire à l’élaboration d’une cuvée de champagne, on trouve un vin
délicat et féminin. Sous une robe légère aux tons de rose bonbon, le vin
dévoile un nez tout en nuances : fleurs blanches et un soupçon de
minéralité qui laisse présager une bouche structurée. Au palais,
générosité et rigueur se relaient, le champagne offrant tantôt des notes
riches de pêches jaunes, tantôt un faisceau de minéralité qui rappelle
le silex et la craie. Un vin construit autour d’une trame solide, mais
avec toute l’élégance et le raffinement d’une longue promenade de fin de
soirée sur une plage de galets…

Charles Heidsieck, Brut Rosé Réserve


SOWINE_CH_Rosé_réserve
Un champagne d’été indien… Les journées commencent à raccourcir, mais on sent encore que la chaleur estivale habite la terre qui a donné naissance au vin… robe claire, dorée, tirant vers l’orangé et nez d’une folle complexité,
distillant des arômes vineux de sous-bois, de champignons, de beurre et
quelques pointes animales de vieux cuir. La bouche est en parfaite
harmonie avec la partition annoncée par le nez : richesse, ampleur,
complexité, on chavire dans un univers masculin mais fin, automnal mais
chaleureux… De nouvelles notes viennent se relayer au palais et
confèrent au vin un style racé, constamment en évolution, rassasiant et
complet.

LIRE LA SUITE
Moët Ice Imperial, la nouvelle façon de déguster le champagne

SOWINE_Nectar on Ice Première maison à avoir lancé la mode du champagne en cocktail avec son Nectar Imperial on Ice -lire ma note à ce sujet ici-, et après la Bulle de Fruits Moët, nouveau rituel de dégustation présenté lors du dernier festival de Cannes, Moët & Chandon vient de dévoiler son tout nouveau produit, le Moët Ice Imperial, le premier champagne élaboré pour être dégusté sur glace.

SOWINE_Moët & Chandon bulles de fruit fraise Ce mode de consommation dérangera sûrement les puristes, mais je trouve plutôt malin que la maison sparnacienne propose un nouveau rituel par le biais d’une cuvée spécifique -autrement dit, Moët & Chandon n’invite pas à consommer tous les champagnes de cette manière mais seulement la cuvée appropriée. Par ailleurs, le design de la bouteille, tout en blanc, est plutôt réussi. Je reste en revanche curieuse de savoir quelles sont les spécificités organoleptiques du vin qui le rendent idéal pour une consommation sur glace.

LIRE LA SUITE
« Rendez-vous aux jardins » : une autre façon de découvrir l’univers du vin, du champagne et des spiritueux

SOWINE_Bagnolet

C’est ce week-end qu’a lieu la 8e édition des « Rendez-vous aux jardins », une manifestation culturelle incontournable comme la France sait en inventer. A l’heure où l’on parle beaucoup d’oenotourisme et où les initiatives en la matière se multiplient, voilà un moyen intéressant de faire découvrir au grand public le patrimoine des vignobles et autres maisons de champagne et de spiritueux, produits culturels s’il en est !

Parmi les fidèles du rendez-vous, Moët Hennessy, le groupe d’activités vins et spiritueux de LVMH, sera pour la sixième fois partenaire officiel de la manifestation. A cette occasion, Moët & Chandon ouvrira les portes de son Orangerie et des jardins de sa résidence de Trianon à Épernay et Hennessy accueillera les visiteurs dans le parc du Château de Bagnolet à Cognac.

Ce que je trouve particulièrement intéressant dans la démarche de Moët Hennessy, c’est qu’elle permet aux maisons participantes non seulement d’inscrire leur marque dans une dimension culturelle -mécénat officiel mais aussi animations prévues avec l’intervention de sociétaires de la Comédie française-, mais aussi de rendre accessible, une fois par an, des propriétés ou des espaces habituellement réservés à un usage privé. Que ce soit en accueillant les touristes français et internationaux ou en recevant à cette occasion un public local et régional, incontestablement l’opération permet aux deux maisons de créer un lien avec ses visiteurs -qui sont aussi des consommateurs- en leur ouvrant les portes d’un univers privilégié et en leur offrant une part de rêve.

Certes, tous les domaines n’ont pas les mêmes structures ou mêmes moyens pour ouvrir leurs portes aux visiteurs lors de cette manifestation, mais les « rendez-vous aux jardins » me semblent malgré tout une très belle occasion à saisir, en fonction des possibilités de chacun, pour faire découvrir la vigne et créer l’événement !

SOWINE_Orangerie
Photo Xavier Lavictoire pour Moët & Chandon, DR

LIRE LA SUITE
Le Fil d’Or de Patricia Urquiola pour Ruinart : valorisation du produit, légitimité historique et réussite esthétique

SOWINE_Ruinart_FildOr2 Après le coffret Extraits vol. 1 de la Maison Ruinart, dont j’avais parlé ici, la Maison rémoise, fondée en 1729, présentait cette semaine aux Serres d’Auteuil son Fil d’Or, superbe réalisation de Patricia Urquiola. C’est pour sa « Collection Prestige » édition 2010 que Ruinart a demandé à la designer de créer ce bouchon doré, inspiré du muselet dans sa forme historique. Le Fil d’Or se déroule sur le col entier du flacon, et transforme chaque bouteille de Ruinart Blanc de Blancs en objet d’art.

Encore une fois, je trouve la création extrêmement réussie. Tout y est : beauté de l’objet, mise en valeur du flacon, lien direct avec le produit, dimension historique et patrimoniale. S’il est un objet emblématique du champagne, c’est bien le muselet : tout en garantissant l’effervescence du vin, cette armature de fils métalliques savamment travaillée et accompagnée d’une plaque -celle qui fait le bonheur des placomusophiles- maintient le bouchon dans le flacon et permet de déboucher le flacon en toute sécurité.

Patricia Urquiola s’est donc inspirée du muselet dont elle a repris puis amplifié le mouvement, créant un véritable objet contemporain et poétique à la fois : une cage précieuse qui souligne les lignes du flacon, tandis que sa couleur, l’or, reprend celle de la coiffe et sublime la luminosité du Chardonnay : puissance et délicatesse, complexité et authenticité.

Personnellement, j’apprécie un vin ou un champagne pour ses qualités organoleptiques, certes, mais mon expérience de la dégustation est d’autant plus réussie qu’elle stimule plusieurs de mes sens, et cela commence au moment où je vois le flacon et où je le saisis. Ici, je ne peux qu’être satisfaite : j’admire le produit et son écrin en faisant appel à ma vue et au toucher avant de le déguster en sollicitant mes autres sens.

SOWINE_Ruinart_FildOr1

LIRE LA SUITE
L’art de la consommation nomade par Veuve Clicquot

SOWINE_VCP_FRIDGE

Toujours fidèle à son esprit d’innovation, la maison Veuve Clicquot vient de dévoiler son nouvel étui nomade : Veuve Clicquot Fridge, un étui en forme de réfrigérateur design des années 50, qui conserve la bouteille de Brut Carte Jaune au frais pendant deux heures. A l’instar de ce que la Maison présente chaque saison, Veuve Clicquot Fridge concilie parfaitement esthétisme et sens pratique.

SOWINE_ClicquotIceBox Depuis la Clicquot Ice Box, lancée il y a dix ans et qui avait révolutionné la consommation de champagne en permettant aux amateurs de déguster leur cuvée préférée à la bonne température grâce à un étui pliable transformable en seau, Veuve Clicquot renouvelle chaque année ses collections nomades, avec toujours le même souci : offrir au consommateur la possibilité de déguster du champagne en tout lieu et toute occasion.

SOWINE_traveller De la collection Clicquot on the Go -mallette avec flacon et flûtes- à la collection Sakura -version Rosé de l’étui Ice Jacket mais aussi de la Paint Box : une demi bouteille de Veuve Clicquot Rosé et deux flûtes dans un seau en forme de pot de peinture, référence à la couleur si chère à Madame Clicquot-, ce que je trouve surtout remarquable dans les objets créés par Veuve Clicquot, c’est qu’ils associent systématiquement l’usage -nomadisme- et l’esthétisme -objets design.

SOWINE_IceJacketEn offrant la possibilité au consommateur d’acheter son champagne dans un étui qui facilite une consommation immédiate et relève le défi de l’esthétisme, Veuve Clicquot continue indéniablement à fidéliser les amateurs tout en recrutant de nouveaux consommateurs, prêts à payer plus cher pour une offre produit valorisante avec des packs qui ont aussi, et ce n’est pas la moindre de leurs qualités, l’avantage d’être réutilisable une fois la bouteille consommée. Cheers ! SOWINE-VCP-Rose

Photos Veuve Clicquot, DR

LIRE LA SUITE
Esprit Dégustation : l’excellent site qui apprend tout sur l’art de déguster

SOWINE_Esprit_Degustation_Whisky

Avis aux pros comme aux amateurs : je viens de découvrir Esprit Dégustation, le site parfait pour comprendre en quoi consiste la dégustation de champagne et de spiritueux !

Voilà un site intelligent, bien pensé et bien conçu, à la navigation claire et simple, avec un contenu sérieux et complet, une esthétique agréable et des visuels très bien choisis.

Les outils proposés sont vraiment pertinents, avec deux possibilités : se laisser guider à la découverte des arômes et saveurs avec des conseils personnalisés, fonction des goûts de chacun, ou découvrir directement les produits -du whisky à la tequila en passant par le champagne et la vodka- en fonction de ses préférences et envies.

Pour ne rien gâcher, Fabrice Jarlaud, l’expert en spiritueux qui intervient pour accompagner la navigation, est tout à fait charmant et excellent dans l’exercice.

Le site me paraît remplir parfaitement sa mission : accompagner la découverte des produits et leur dégustation. Ne manque plus que de voir comment vivra la section club, qui de prime abord a l’air plutôt bien construite.

Pour ceux qui auraient envie d’aller plus loin et regretteraient que Esprit Dégustation ne propose pas de recette de cocktail, je recommande, dans la même veine -et aussi par Lixir- le site Atelier Cocktail, pour tout ce qui touche à la mixologie.

SOWINE_Esprit_Degustation

LIRE LA SUITE